Yan Morvan


La série “Gangs“, oeuvre culte, raconte l’histoire des gangs des années 1970 à aujourd’hui, un travail artistique et documentaire sur la société française et ses marges.
“Gangs“ c’est le récit ethnographique de ces bandes qui sévissent à Paris et en banlieues depuis les années 1970. Menant une véritable investigation sur le terrain, Yan Morvan s’y est infiltré durant près de quarante ans. Ces images sont le récit d’une histoire commune, celle de l’évolution d’une jeunesse dans un microcosme régi par des codes et des lois bien particulières. Des blousons noirs rockers des années 1970 aux Blacks Dragoons des années 2000 ce sont de véritables contre-sociétés où l’on se retrouve et s’exprime pour y trouver une place, un statut et une reconnaissance. L’évolution de ces gangs est aussi liée aux phénomènes culturels : le rock et le punk des années 1970 et 1980 feront place dans les années 1990 aux cultures hip-hop et rap héritées des États-Unis.
Grand photo-reporter de guerre et de société, Yan Morvan livre avec cette série une oeuvre documentaire, un témoignage pour lequel il est l’un des premiers à documenter la société française en marge. Reconnu par le milieu journalistique pour son audace et son indépendance, il choisit de photographier cette jeunesse au plus près de sa réalité. Il s’affranchit des idées véhiculées par la politique, pour y porter un regard à la fois objectif et concerné. Sans prise de position ou de jugement, il prend soin de garder une distance entre le photographe et le photographié. Laissant ses sujets libres de choisir leurs poses, il n’en oublie pas moins de témoigner aussi sur l’environnement sinistre dans lequel ils évoluent, des squats parisiens aux tours des banlieues. Une documentation qui se fait au fil des rencontres du photographe qui n’hésite pas non plus à se mettre en danger, captant ainsi les tensions et les rivalités qui s’exercent au sein des bandes.
“Gangs“ ce sont aussi des clichés rares et un témoignage de référence pour les sociologues. Cette série qui a fait l’objet d’un ouvrage “Gangs Story“ publié aux éditions La Manufacture de Livres en 2012 a lui été retiré de la vente en juillet 2013 au motif qu’il contenait la photographie d’un ex-sympathisant du groupuscule d’extrême droite Troisième Voie reniant aujourd’hui son passé.