Jean-Gabriel Lopez "Atlas de nuages"


Jean-Gabriel Lopez est un photographe pour qui le monde extérieur possède une existence objective.

Il cherche à capter une réalité. Une réalité choisie, celle du ciel, de la lumière, des nuages, des aléas des rayons lumineux, en somme celle de l’atmosphère.

Par le choix de ces thèmes, les images de Jean-Gabriel Lopez apparaissent comme des preuves scientifiques et interrogent, naturellement, les frontières entre photographie et imagerie scientifique.

La photographie d’art pourrait être qualifiée de ‘’reflet’’, d’observation de la réalité ou d’une réalité, d’enregistrement – comme l’étaient les gravures aux XVe et XVIe siècles - la photographie n’est pas pour autant un simple enregistrement passif, elle met dès le début les objets  “en scène “, en crée même pour agir, montrer et démontrer.

L’imagerie, quant à elle, est plus spécifique à certaines disciplines telles que la médecine, l’astronomie, la physique, et reste une image fabriquée.

D’où que l’on admire le travail de Jean-Gabriel Lopez, c’est finalement la lumière qui transparait.